Éduquer à la fraternité

Réaction à l’assassinat du professeur de collège à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre 2020


Versailles, le 17 octobre 2020

L’assassinat de M. Samuel Paty, professeur de collège à Conflans-Sainte-Honorine, nous bouleverse comme tous les citoyens attachés aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Nous le portons dans notre prière, avec sa famille, ses collègues, ses élèves, et tous ceux que cet acte révoltant blesse au plus profond d’eux-mêmes.

Comme en écho à cette violence terroriste résonne en nous la question que pose le pape François dans sa récente encyclique sur la fraternité  :

«  La fraternité a quelque chose de positif à offrir à la liberté et à l’égalité. Que se passe-t-il sans une fraternité cultivée consciemment, sans une volonté politique de fraternité, traduite en éducation à la fraternité, au dialogue, à la découverte de la réciprocité et de l’enrichissement mutuel comme valeur ? Ce qui se passe, c’est que la liberté s’affaiblit (…) » (Fratelli Tutti §103)

Tous ensemble, croyants de toutes religions ou non-croyants, il est urgent de nous rassembler au service de cette éducation à la fraternité qui appartenait à la vocation de M. Paty. Nous invitons toutes les paroisses du diocèse à prier à cette intention lors des messes de ce dimanche.

Mgr Eric AUMONIER                                                        
Evêque de Versailles                                           

Mgr Bruno VALENTIN
Evêque auxiliaire de Versailles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *