Le Rosaire de retour dans nos églises

Depuis le début du mois de mai, mois de Marie, un petit groupe se rassemble pour un chapelet en commun tous les jours de la semaine à 18h00. Jusqu’à ce vendredi 22 mai c’était un rendez-vous téléphonique pour une prière partagée à distance. Mais pour la dernière semaine la prière du rosaire revient dans nos églises.

►Lundi 25 mai 18h00 à Sainte Croix de Fourqueux.
►Mardi 26 mai à 18h00 à Saint Étienne de Mareil-Marly.
►Mercredi 27 mai à 18h00 à Saint Léger.
►Jeudi 28 mai 18h00 à Sainte Croix de Fourqueux.
►Vendredi 29 mai à 18h00 à Saint Étienne de Mareil-Marly.

Nous nous retrouverons donc dans nos églises en respectant évidemment les consignes sanitaires :
►Distanciation et pas plus de 10 personnes présentes dans l’église (si plus nous ferons un groupe dans le jardin…)
►Masques obligatoires
►Gel hydroalcoolique à l’entrée

Le rosaire comporte quatre chapelets. C’est un ensemble de prières successives dédiées à Marie, interrompues à intervalles réguliers par une prière à Dieu le Père (Notre Père). Chaque série est consacrée à la méditation d’un passage d’Evangile dans lequel Marie joue un rôle central. Cette prière répétitive datée du XIIIe siècle vise à nous faire entrer dans la vie de Marie, modèle du chrétien. (lire l’article sur le site de La Croix)

Ô Marie,
Tu brilles toujours sur notre chemin comme un signe de salut et d’espoir.
Nous nous confions à toi, Santé des malades, qui auprès de la Croix, a été associée à la douleur de Jésus, en restant ferme dans la foi.
Toi, Salut du peuple romain, tu sais de quoi nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras pour que, comme à Cana de Galilée, la joie et la fête reviennent après cette épreuve.
Aide-nous, Mère de l’amour divin, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus, qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos douleurs pour nous conduire à travers la Croix, à la joie de la résurrection. Amen.
Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie.

Prière proposée par le Pape François

Mois de mai, mois de Marie. Marie n’est pas le terme de la prière, elle en est l’occasion. C’est parce qu’il se termine par la fête de la Visitation, que le mois de mai nous invite à nous rapprocher de Marie pour la prier, la chanter et nous confier à sa médiation. Plus d’infos à propos de cette dédicace sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *