Quel nom pour la nouvelle paroisse ?

Groupement paroissial de Saint-Léger de Saint-Germain-en-Laye, Saint-Étienne de Mareil-Marly et Sainte-Croix de Fourqueux… Pas moins de 121 caractères pour désigner actuellement la nouvelle paroisse qui vient de naître le 1er septembre 2019.

Tout le monde peut en convenir, il faudra bien trouver un nom plus court et donc une identité pour la nouvelle paroisse ! C’est le sentiment de son curé, le Père Benoît Chevalier, que nous pensons utile de faire connaître et donc de partager avec vous.

Bien sûr ce n’est qu’un détail parmi les très nombreuses conséquences du nouveau regroupement. Il ne faut pas se tromper de priorités. Et en premier lieu il nous est proposé de multiplier les occasions de mieux nous connaître entre communautés des anciennes paroisses. Retrouvons-nous donc nombreux en marche pour l’unité entre les 4 clochers ce dimanche 22 septembre à partir de 14h30 au départ de Saint-Étienne de Mareil-Marly.

Renommer un groupement paroissial n’est pas chose courante dans notre diocèse de Versailles alors que les groupements paroissiaux sont pourtant déjà très nombreux. Mais cela s’est déjà produit. Par exemple, près de chez nous, à Verneuil-Vernouillet, les deux paroisses rapprochées sont devenues la «Paroisse Saint-Martin & Saint-Étienne de Verneuil-Vernouillet».

Dans beaucoup de diocèses le renommage est beaucoup plus radical. Ainsi à Fougères dans le diocèse de Rennes trois paroisses et leur dizaine de clochers se sont regroupées il y a quelques années déjà sous le nom de paroisse de La Visitation. Dans le diocèse de Caen une douzaine de clochers se sont rattachés à Saint-Michel de Cabourg en devenant la paroisse Notre-Dame des Fleurs. On pourrait multiplier les exemples dans à peu près tous les diocèses. Cela n’enlève rien à l’identité de chacune des églises, lieux de culte et anciennes paroisses mais concrétise la nouvelle communauté.

Voici donc ce qui est proposé à notre réflexion : trouver le bon nommage qui servira la vocation missionnaire de notre nouvelle paroisse. Merci de contribuer à cette recherche collective en commentant cet article !

7 commentaires sur “Quel nom pour la nouvelle paroisse ?

  1. Je propose Saint-Germain – Villages :
    – par opposition à Saint-Germain centre qui est une paroisse urbaine au coeur de l’agglomération
    – pour préciser que la nouvelle paroisse recouvre les villages de Fourqueux et de Mareil-Marly qui ont une forte identité qui demeure même si ces communes dépendent de Saint Germain pour de nombreuses activités.

  2. Au cours de notre rallye-découverte de ce dimanche entre les 4 clochers, occasion de discuter avec beaucoup de paroissiens, nous avons recueilli cette proposition : Paroisse de la Trinité. Trois paroisses pour symboliser la Trinité et donc signifier que l’unité passe par la Trinité.

  3. Très bonne idée !!
    J’avais pensé à paroisse de l’unité mais c’est vrai que la Trinité nous rassemble mais je suis aussi d’accord avec St Germain-villages qui interpelle géographiquement !!!

  4. Encore une suggestion «  notre Dame de l Unité » pour rappeler notre consécration à Marie qui nous aide dans notre objectif si cher au cœur de son Fils l «Unité ».
    Mais j aime beaucoup aussi les autres propositions …. dur dur!!!

  5. St Léger-Villages pour vraiment se distinguer de l’église St Germain et ne pas risquer de confusion ?

    J’aime bien aussi Ste Trinité.

    Sans doute moins utilisé que le précédent (en regardant sur internet): notre Dame de l’Unité qui, comme il a été dit hier, nous unit grâce à Notre Dame de Fatima de St Léger, utilisée pour la consécration à Marie de St Etienne et Ste Croix.

  6. Notre Dame de l’Unité : c’est une excellente idée. Car nos deux villages ont été consacrés à Marie et c’est la statue de la Vierge de Saint Léger qui est représentée sur les murs de nos deux églises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *